Faire appel à son imagination



Si vous ne la connaissez pas, Glennon Doyle est une auteure et activiste américaine. Cette citation est extraite de son best-seller "Untamed", "Indomptée" en français, au sein duquel elle encourage les femmes à se faire suffisamment confiance pour oser être et ne plus chercher à correspondre.


" Indomptée" est à la fois un témoignage intime et un appel à l'action galvanisant pour toutes les femmes.


Aujourd’hui, nous décortiquons sa formule magique!


Notre cerveau a le réflexe de répondre à toute situation de vie par ce dont il a été nourri, les “il faut”, “on doit” assénés de façon répétitives depuis l’enfance, les jugements aussi, “c’est vrai”, c’est faux”, “c’est bien”, ‘c’est mal”, et les phrases toutes faites comme “c’est comme ça”, “on n’y peut rien”...


Dans la plupart de nos sociétés modernes, ces injonctions emplissent le cerveau dès l’enfance puisqu’elles sont transmises par un système éducatif souvent normatif (basé sur l’acquisition de connaissances et non sur la création) et finissent par enfermer l’individu dans ce qu’il croit être sa réalité, une sorte de cocon plus ou moins rassurant, en tout cas familier.

Dans la vie adulte, dès qu’il est sollicité, le cerveau a tendance à répondre par une de ces injonctions. C’est mécanique, immédiat et sans dépense d'énergie inutile pour la centrale extraordinairement complexe qu’est notre cerveau.

La vie est un long fleuve tranquille donc et à chaque jour suffit sa peine comme on dit…


Sauf que.


Chez Muse on croit profondément en l’humain et en sa capacité à être créatif, inventif, à penser de façon originale quand il n’est pas écrasé par le collectif. Alors une fois l’école finie et les connaissances acquises, si on apprenait à activer notre cerveau autrement?

En faisant appel à l’imagination par exemple.

Ça vous dirait?


Pour chaque “il faut”, trouvez une formule de remplacement qui vous aiderait à imaginer une proposition, une possibilité, une solution personnelle, plutôt que d’appliquer une règle générale s'appliquant aux autres.


N'hésitez pas à nous partager vos propositions en commentaires!



0 vue0 commentaire