Faire baisser la pression



Quels bouleversements ces derniers jours! Chez Muse, on a suivi la vague et on s’est enfermées chez nous pour se protéger et protéger les autres. Une fois le frigo plein, les enfants occupés et l'appartement re-arrangé en campement de fortune, une fois lus les deux mille WhatsApp disant tout et son contraire, les lettres d’amour des cousins italiens, ris au dizaines de blagues sur le papier toilette, on a pris le temps de se poser sur le canapé, de regarder la situation en face et là on s’est rendue compte qu’on avait mal au ventre.

Et puis on a pensé à vous, dans la même situation, loin de vos familles, inquiètes sûrement, riant jaune de plus en plus et on a pensé à votre mal de ventre. Et on s’est dit que c’était sûrement le bon moment pour vous écrire. Alors voilà.

Ce raz de marée global qui secoue tous les aspects de nos vies, nous pousse à redéfinir les contours de notre quotidien, à nous réinventer,  envisager les choses autrement, notamment les relations aux autres qu’ils soient avec nous à l'intérieur de notre bulle de confinement, sur le balcon d'à côté ou à des milliers de kilomètres.  

Alors voila une petite série d'idées pour aborder les choses plus sereinement et faire baisser la pression:

  • Se poser et s’organiser

Si vous êtes comme nous, vous ressemblez plus à un hamster essayant de gagner le marathon qu'à un humain en maîtrise des éléments. Or même si vous ne vous en sentez pas l’envie, nous vous conseillons grandement de ralentir le rythme, de vous poser au moins une fois, le temps de vous inventer une routine pour les prochaines semaines - quitte à ce que cela soit un peu militaire les premiers jours. Vous verrez c’est magique. 

Le matin, on évite de se précipiter sur son portable au réveil. Oui vous aurez 72 messages sur 8 plateformes différentes comme tout le monde. Urgent? Pas vraiment. Laissez donc à votre cerveau au moins 5 minutes pour émerger. Puis faites vous un thé et mangez une tartine. Oui, tout ça sans allumer votre portable!

Ensuite, prenez un grand bloc de papier et faites un planning de votre journée HEURE par HEURE, pour vous et les personnes dépendantes de vous. Dans ce planning, n’oubliez pas d’inscrire des plages où vous répondez à vos messages sur votre portable, où vous maintenez le lien social en appelant une amie et au moins une séance de sport pour petits et grands, indispensable pour réduire le stress. Evidemment tous les jours ne fonctionneront pas comme prévu et les chances sont bonnes que vous ayez à vous adapter chaque jour… Et évidemment le but c’est d'être flexible. Avec la structure en base on peut être flexible, sans la structure, c’est quasi impossible… Éviter l’explosion et le dispersement au moins au début, offrir un cadre à ses petits pour les rassurer dans l’excitation ambiante,  contenir donc, un peu comme ce fichu virus en fait.

Petit à petit vous allez installer une routine et vous pourrez rouler sans planning écrit! Et avec un mal de ventre beaucoup plus supportable...

  • Se distancer des nouvelles

L’afflux d’information est terrifiante en ce moment, dans son flux et dans son contenu. Qu’elles soient partagées par nos collègues, nos amis, nos familles, les autorités de notre ville ou les maîtresses de l'école, on est noyé en permanence sous des flots d’informations pas toujours utiles et qui activent nos problèmes d’attention et notre stress. 

N’hésitez pas à prendre vos distances face à cet afflux d’information. Pourquoi ne pas choisir une source d’info à checker plusieurs fois par jour si besoin (à limiter dans le temps grâce à votre planning). Autorisez vous à lire deux articles par exemple ou écouter une interview inspirante mais pas à scroller sur Facebook ou Instagram. Identifiez aussi les gens qui vous envoient du contenu intéressant ou drôle et évitez les groupes qui surfent sur le stress avec des nouvelles (la plupart du temps non vérifiées) et toujours plus alarmantes. 

  • Accepter ses émotions et faire preuve de bienveillance envers soi-même

Vous vous sentez anxieuse à l’idée de rester chez vous ? Vous avez peur que la maladie vous touche, vous ou vos proches ? Vous êtes inquiète de l’impact économique de cette crise à un niveau global mais aussi personnel?

Tout cela est légitime, n’essayez pas de fuir ou de contenir vos émotions, au contraire elles méritent qu’on s’y arrête un peu. Il s’agit là de reconnaître et accueillir ces émotions douloureuses. Pourquoi ne pas commencer par les coucher sur papier? Faites en une liste, vous verrez qu’elles encombreront déjà moins vos pensées. Ensuite, selon vos possibilités, vous pouvez faire de chacune un sujet de méditation. Chez Muse on aime beaucoup l’application Calm qui offre un programme de 7 jours pour calmer l’anxiété. 10 minutes par jour ou quand le besoin s’en fait ressentir peut vous aider énormément.

  • S’autoriser un projet

Et voilà, tout est calé, le planning est fait, le frigo plein, le four réparé, les enfants casés, le mari dans son placard à conference call… Et vous? Il se passe quoi pour vous?

Que vous travailliez ou non, on vous conseille de vous atteler à une activité que vous avez toujours mise de côté par faute de temps… Si vous vous y mettez ne serait-ce que pendant le temps que ça vous prend normalement d’emmener les enfants à l'école et de faire le trajet au bureau, il se peut que ces deux mois passent plus vite que prévu!

« Ça fait des années que je veux faire mes albums photos. Impossible, je cours sans arrêt !» ; « J’ai bien envie de faire des recherches sur... Le problème c’est que cela prend un temps fou… ».  Ça vous rappelle quelque chose? Alors foncez!

Si vous ne savez pas quoi choisir comme activité, posez-vous la question suivante: « À la fin de cette période de confinement, je serai satisfaite si j’ai pu mettre en route / avancer / terminer …. ».  

Alors?

Si vous ne trouvez vraiment pas, pourquoi ne pas vous pencher enfin sur le programme Muse Within qui vous avait tapé à l’oeil et que vous aviez remis à plus tard?

On vous attend! :) L'équipe Muse Within

  • Instagram
  • Pinterest
  • Facebook

Coaching Créatif et Entrepreneurial

New York, New York

Rejoins la communauté Muse Within pour recevoir notre Newsletter

©2019MuseWithin